Tissot Alain

Musique
Alain Tissot (1963...) suit des études classiques au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds (CH) dans la classe de Jacques Distisheim ponctuées par un diplôme orné d’une « mention avec distinction » (1987) avant de travailler en tant que percussionniste au sein de différents orchestres symphoniques (Zürich, Neuchâtel, …) et en musique de chambre. Parallèlement, son attrait pour les musiques improvisées le conduit tout naturellement vers la batterie et le monde du Jazz, tout d’abord à une échelle régionale, puis nationale et internationale. C’est grâce à un langage singulier, à une sensibilité et à un son bien particuliers, qu’il fait son chemin aux côtés des plus grands et aux quatre coins du monde (festivals de Montreux, Montréal, Londres, Paris, tournées au Canada, France, Serbie-Monténegro, Kenya, Allemagne, Pologne,…). Il joue notamment aux côtés de Lionel Loueke, Alain Caron, Fred Borey, Damien Argentieri, Popol Lavanchy, Marcel Papaux, Matthieu Michel, Sylvain Beuf, Mathieu Schneider, Serge Kottelat, Olivier Nussbaum, Unitrio, Inside Out, mais aussi Thierry Romanens, le Bel Hubert, Frédéric Recrosio, Valérie Lou, Mildred, les orchestres symphoniques de Zürich, Neuchâtel, etc. La composition s’impose également comme un besoin essentiel, dans un premier temps au travers d’œuvres pour piano ou petites formations. Débute ensuite un réel travail de laboratoire pour le groupe suisse Inside Out dont il est membre fondateur et qui lui permet (dès 1987 !) de s’essayer à des formules allant du quartette au septette, de la rigueur d’une certaine écriture aux champs de liberté offerts par l’improvisation. Dans le même temps, plusieurs commandes pour pièces de théâtre et ballets ainsi que pour le jeune public ou autres occasions plus spécifiques permettent progressivement à son propre univers de se définir, de se démarquer: 'Les Jazzventures de Pinocchio' (2002), 'Perchronosique' (2003), 'Sol' (2004), 'Standissimo' (2005), 'Deca' (2006), 'Comme d’un souffle…' (2007), 'Entre deux Bleus' (2009), 'Concerto pour vibraphone et orchestre' (2011) 'Concerto pour marimba et orchestre' (2014) … ainsi qu’une centaine de pièces pour formations diverses, deux méthodes de batterie (Xellules Vol I et II), près de mille concerts, une quarantaine de CD’s et le « Prix de Reconnaissance du canton de Berne, section musique », en 2007. En 2017, il crée son premier projet solo « FABULARIUM in secreto… ». Alain Tissot enseigne à l’Ecole Jurassienne et Conservatoire de Musique de Delémont (CH) tout en poursuivant son travail de scène et d’écriture. Informations développées, agenda, photos, etc, sur www.alaintissot.ch
Adresse

Rue des Oeuches 31

CH-2740 Moutier

Sur internet
www.alaintissot.ch