a
Retour Projets
Du 1 mai 2019 au 26 mai 2019
Partager

Projet

vOlet de la médiation VI : les appartagées

Chaque vOlet de la médiation consiste en une action de médiation en réseau réalisée à partir d'un point de départ particulier : une institution culturelle, une compagnie régionale, des médiateurs, des outils numériques, des personnes en situation de précarité.

Les Scènes appartagées sont un concept imaginé par Luc Tartar, le plus connu des auteurs pas connu, à Paris et dans le nord de la France. Il s’agit d’une aventure artistique développée chez les gens et avec les gens qui consiste à décentraliser l’écriture théâtrale contemporaine. Cette expérience sera menée sur le territoire du fOrum culture par le médiateur Camille Rebetez.


L’opération se déroule en trois temps.

Après le premier temps de rencontre entre un·e auteur·trice ou un·e comédien·ne et une famille dans la famille, l’artiste accompagne, dans un deuxième moment, la famille dans la découverte, la lecture et la mise en jeu de la pièce de théâtre choisie par la famille.  Quelques jours après, pour la clôture de l’action, la famille prend plaisir à partager cette lecture avec d'autres familles, amis, voisins,… lors d’un moment convivial. La famille peut être élargie aux grands-parents, aux cousins et aux cousines ; l’essentiel étant qu’adultes et enfants lisent ensemble et aient ainsi envie de découvrir d'autres textes de théâtre et des pièces représentées sur des plateaux.


Appartagées se distingue en ce qu’il permet d’exporter la culture dans les sphères privées, pas forcément atteintes par les communications ordinaires des scènes de théâtre contemporain. Les familles ou milieux touchés par cette opération perçoivent lors de leurs découvertes littéraires, des thématiques en lien avec leurs intérêts et préoccupations. Le théâtre se rapproche ainsi des gens, se montre sous un jour accessible et ludique, loin des clivages artificiels et malheureux entre populaire et élitistes.


L’autrice Penda Diouf et le comédien Jérôme Fauvel vont s’immerger dans différents milieux pour lire et faire lire du théâtre contemporain. Faisant entorse au principe fondateur des Appartagées, ces interventions sortiront du cercle familial strict pour s’étendre à d’autres lieux de vie : une maison de retraite, une classe pour nouveaux arrivants, et un lieu d’accueil de Caritas.


Des présentations finales des lectures mises en espace devant les proches se tiendront mai 2019. 

Presse
Membres impliqués
Soutiens