a
Retour Projets

Projet

#Patrimoine2018 : 1 thème, 2 acteurs, 3 lieux

En 2018, le fOrum culture a souhaité renouveler ses appels à projets en médiation culturelle. Ainsi, il a lancé l’appel à projets 1 thème, 2 acteurs, 3 lieux (ci-contre).

Deux projets ont été sélectionnés. 


La pharmacie de l’Hôtel-Dieu
Le Musée de l’Hôtel-Dieu de Porrentruy abrite dans ses murs une ancienne pharmacie qui n’a pas changé, ni d’aspect, ni de lieu depuis qu’elle a été réalisée entre 1846 et 1847. Objet phare de la collection permanente, son emplacement figure déjà sur les plans de l’architecte Pierre-Francois Paris vers 1765. Elle a été utilisée par les sœurs hospitalières jusque dans les années 1956, date où le bâtiment de l’Hôtel-Dieu est désaffecté en raison de la construction d’un nouveau complexe hospitalier en dehors de la ville de Porrentruy.
La pharmacie, aménagée par l’ébéniste Jean-Baptiste Carraz en 1846, témoigne de l’ancienne structure hospitalière. Elle se décline en cinq rangées d’étagères supportant quelque 240 bocaux et pots en verre ou en porcelaine. Plus bas, quatre rangées de tiroirs mentionnent les essences nécessaires à la préparation des médicaments. Au centre de la pièce se trouve une table de travail avec un plateau en marbre où figure un pélican, symbole de la charité chrétienne.

De la cueillette à la préparation de remèdes, le public sera amené à découvrir le travail que réalisaient les sœurs hospitalières dans cette pharmacie du XIXe siècle. Dans cette perspective, le Musée a imaginé un projet se déroulant sur trois activités ayant comme fil rouge le thème de la pharmacie.

En collaboration avec l’Université populaire jurassienne — section de Porrentruy, il sera proposé au public de partir à la découverte des plantes médicinales lors d’une première activité. Le Musée organisera également une conférence avec la collaboration du Dr François Ledermann, professeur émérite d’histoire de la médecine et de la pharmacie à l’Université de Berne, qui présentera les résultats de ses recherches sur la pharmacie de l’Hôtel-Dieu au public. Enfin, la troisième activité sera orientée vers la découverte de la pharmacie d’aujourd’hui. En collaboration avec la droguerie Mure de Courgenay, le public pourra découvrir le métier du pharmacien d’aujourd’hui et de son laboratoire.

À l’issue de ces trois activités, le Musée entend tirer profit de cette réflexion et la diffuser auprès du jeune public ; un dossier pédagogique sera notamment réalisé. Ces activités ont comme objectif commun de servir de projet pilote pour aboutir à la réalisation d’un programme d’animations et d’un dossier pédagogique proposés aux écoles. 
 

Histoires d'objets 

Le Musée jurassien d’Art et d’Histoire s’est associé au musicien Pascal Lopinat et à l'assistante socio-éducative Geneviève Basset pour travailler avec des personnes âgées. Ainsi, Rémy Monnerat, Gilbert Hoffmeyer, Edgar Fluckiger, Claude Seuret, Colombe Macabé et Giacomina Rieder, six résidents de Claire-Fontaine, à Bassecourt, ont inventé des histoires à partir d’objets des collections du Musée sur le thème de l'alimentation. Dans un second temps, les récits seront enregistrés et montés par Pascal Lopinat, avant d’être diffusés lors d’une présentation publique au Musée jurassien d'Art et d'Histoire, le 27 janvier 2019 à 15h. Les objets, ainsi que les histoires pourront ensuite être présentés dans différents lieux de la région, par exemple d'autres résidences pour personnes âgées. Créateur de liens intergénérationnels, facilitateur d’accès à la culture, le projet rencontre déjà l’enthousiasme des seniors !

Les portraits des participants, ci-dessous, ont été réalisés par le photographe Pierre Montavon.

Les projets sont organisés en collaboration avec #Patrimoine2018 
'Notre patrimoine culturel a de multiples facettes. Il fait partie intégrante de notre environnement, nous raconte des histoires, nous confère une identité et se renouvelle sans cesse. À partir de ses éléments les plus visibles, les constructions historiques et les sites archéologiques, nous avons l’occasion en 2018 de redécouvrir le patrimoine culturel et d’entamer un vaste dialogue sur son importance pour la société.'

Presse
Membres impliqués
Soutiens